Le meilleur placement financier : quels critères ?

Un placement financier consiste à investir une somme d’argent dont on n’a pas besoin immédiatement en vue d’engendrer un profit. Afin que ce type d’optimisation vous offre pleinement ses avantages, vous devez vous assurer de :

  • L’adaptabilité du placement, à votre situation personnelle. Cette dernière dépend des ressources dont vous disposez (traitements et salaires, participation aux bénéfices, gratifications supplémentaires ; pensions et retraites ; dividendes, intérêts et plus-values ; revenus fonciers et immobiliers ; revenus provenant d’une succession) et des dépenses chiffrées (dépenses liées à la vie courante, dépenses exceptionnelles, dettes éventuelles, prêts en cours). en effet, pour être efficace, le placement doit être fait sur mesure.
  • La prise en compte des risques. Tout investissement comporte un aléa parfois important. L’ampleur du  risque doit être bien mesuré afin d’éviter une perte de capital. Pour sécuriser la somme affectée au placement, la variation des cours doit être contrôlée, car le placement doit résister à l’inflation. Du fait de la crise des subprimes, les marchés financiers ont connu une période d’instabilité. Nul n’est en mesure d’affirmer de façon péremptoire l’amélioration définitive de la situation financière mondiale. Par conséquent, les risques liés aux investissements doivent être sérieusement envisagés. Plus la durée consacrée au placement est longue, plus le risque est élevé, vice versa. Vous pouvez recourir à l’aide d’un conseiller financier  afin de recueillir des  conseils avisés quant à la durée optimale du placement.
  • Mettre en œuvre une stratégie efficace dont l’objectif est de produire des bénéfices. Il existe certainement une pléthore de placements adaptés à votre profil, cependant vous devez opérer un choix judicieux. Des investissements moindres, vous récolterez peu de gains ; à l’inverse, les placements hasardeux seront plus rémunérateurs. L’équation consiste à choisir un placement à la fois rentable et raisonnable. Il est conseillé de procéder à un classement par défaut, pour aboutir au plus avantageux.
  • L’opportunité de la mise de départ. L’investissement ne doit pas amputer vos revenus de subsistance, c’est-à-dire, grever le budget consacré au paiement : du loyer et des charges locatives, au paiement des factures d’eau, d’électricité, de gaz et de téléphone, Wi-Fi, à l’achat de biens de consommation, assurance auto, essence. Vous devez pouvoir honorez vos engagements financiers antérieurs au placement financier et conserver votre train de vie habituel.

En définitive, le meilleur placement financier est celui qui, selon les risques,  vous permet de rentabiliser la somme investie, sinon, de récupérer au moins, votre mise de départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *