Placement immobilier

Vous disposez des sommes importantes à placer ? Pourquoi ne pas penser à acheter une villa ou une maison, ou encore construire une toute nouvelle? Le placement immobilier est un investissement intéressant !

Un placement immobilier – un placement rentable.

Le choix du domaine d’investissement n’est pas facile. On se soucie de son coût, de sa rentabilité et de tout. Les placements dans les établissements bancaires sont moins risqués, mais vue la faiblesse de leurs rentabilités, les investisseurs s’y intéressent de moins en moins. Le marché boursier est aussi très rémunérateur, mais l’incertitude y est de plus en plus accentuée que peu d’investisseurs osent y placer ses actions. Une nouvelle possibilité s’annonce alors aux investisseurs : le placement immobilier. L’investissement locatif est un placement financier à long terme. Il est exposé à un risque pouvant aller d’un degré modéré à un degré élevé, quant à son rendement, c’est un investissement à forte rémunération. En outre, l’amortissement ainsi que la dévaluation d’un placement immobilier est moindre. L’achat d’un bien immobilier permet la réalisation de différents projets. Un investissement locatif offrira ainsi, à son propriétaire l’opportunité d’être assuré budgétairement par une source d’argent régulier, sinon, la revente de l’immobilier est toujours possible. La totalité des actifs pourra ainsi être réacquis si le propriétaire le désire.

Placement immobilier- un placement encouragé par des dispositifs fiscaux

Pour inciter les placements immobiliers à usage locatif, des avantages fiscaux sont au profit des investisseurs. En effet, des mesures gouvernementales ont été prises pour la relance de la construction ou de la réhabilitation des logements à usage de location. Et si c’en est, c’est aussi parce que l’Etat ne parvient plus à couvrir la demande en logement, qui est largement supérieure à son offre. D’après les statistiques, on enregistre un besoin en nouveaux logements allant au dessus de 500 000 chaque année. Des dispositions législatives ont ainsi été mises en place. Il s’agit notamment de la loi Robien, de la loi Borloo ainsi que de la loi Scellier. Ces trois dispositifs permettent une réduction attrayante d’impôt. La loi Robien prescrit une déduction de la moitié des investissements sur les impôts et sans contrepartie. Cette loi Robien recentrée a été votée en avril 2003 et a été immédiatement mis en vigueur. Ce qui différencie la loi Borloo à la loi Robien est qu’elle exige aux investisseurs une contrepartie sociale. Suite à ce dispositif, le propriétaire bénéficiera d’une réduction forfaitaire sur les loyers de 30% et d’une possibilité d’amortissement jusqu’à 65 % de la valeur du bien sur une période de quinze ans. En réplique, il devra s’engager à la location du bien immobilier pour un loyer maximum à 70% de celui offert par le marché et ce, pour une période minimale de neuf ans. Cette loi Borloo populaire a été adoptée créée par l’ENL ou la loi Engagement National pour le Logement du 13 juillet 2006. Quant au dernier dispositif, grâce à loi Scellier, l’investisseur pourra bénéficier de la réduction pendant une durée effective de neuf ans. Cette réduction est à hauteur de 25% du prix de revient du bien immobilier, pour un montant maximum de 300 000 €. Cette loi est votée en décembre 2008 et vient remplacer les deux dispositifs précédents.

Bref, un placement immobilier a une forte rémunération, et puisque l’Etat l’encourage, si vous en avez les moyens, foncez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>